Les Chevaliers D'Émeraude V II.I: L'Exil...

Un jeu de rôle passionant, basé sur la série littéraire des Chevaliers d'Émeraude. Deuxième version du forum Chevaliers D'Émeraude, La Nouvelle Génération.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'auberge de la dame cachée

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'auberge de la dame cachée   Ven 06 Juil 2007, 01:43

Trappée par les milles soldats que son père avait envoyé à ses trousses, Moirane avait décidé de fuir lui. Malheureusement, son visage trop souvent reconnu dans le royaume de Topaze, elle avait du faire le trajet à pied ou avec des bandes de saltimbanques, pour la plupart aux allures louches. Désemparée et épuisée, elle s'était échouée dans une petite auberge au proprétaire bonace. Ironiquement, l'établissement dans lequel elle s'était retrouvée se nommait : "La dame cachée". Dès qu'elle le sut, un sourire pauvre naquit sur ses lèvres. Elle paya un repas copieux et un vin modeste pour arroser le tout. Moïrane mangea avec plaisir. Même si les mets n'étaient pas fins, elle s'en rassasiait. Après deux jours sans manger, rares sont ceux qui lèveraient le nez sur un repas... aussi dégoûtant pourrait-il paraître et bien heureusement pour elle, il ne le paraissait pas du tout. Après deux heures à se repaître, la jeune fille repoussa son assiette. Il restait peu de gens dans la place et elle se demanda s'il était tard. Sûrement. Les chandelles avaient presque entièrement brûlés et la cire s'accumulait sur les tables. Moïrane goûta ce moment de répit en savourant les dernières gorgées de son vin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'auberge de la dame cachée   Ven 06 Juil 2007, 01:55

Yomi suivait la jeune princesse fugitive depuis maintenant 2 jours, certes, il aurait put l'arrêter plus tôt, mais il voulait bien l'observer d'abord. Et puis lorsqu'elle s'arrêta à l'auberge, il décida que c'était le bon moment. Il la laissa donc manger puis lorsqu'elle finit il l'interpela pour lui parler de sa présence. Il s'arrêta donc devant sa table, il portait son habituel manteau cachant son arme et sa tenue. Il la regarda calmement.

-Princesse Moiranne? Je suis venu vous chercher au nom du roi de Topaze, votre père.

Il ne laissait quasiment pas le choix a la jeune princesse. Il gardait son air froid et calme, les mains dans ses poches et son regard noir plonge dans le regard apeure de la princesse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'auberge de la dame cachée   Ven 06 Juil 2007, 02:05

Moïrane sursauta quand Yomi s'adressa à elle. Son regard d'une couleur pâle et douce cilla en rencontrant le sien et elle le détourna bien vite. Lentement, avec toute la grâce de son rang noble, elle se leva et releva les yeux. Ses boucles dorés encadrèrent son visage angélique et enfantin. Le rouge lui monta aux joues. La fougue de sa rage fouettait son sang. Elle serra les dents et repoussa la table vivement sur son poursuivant avant de traverser la taverne rapidement. Moïrane savait qu'à la course, elle n'avait pas grand chance de le semer, mais elle préfèrait essayer. Elle n'atteignit même pas la porte que l'aubergiste la saisissait. Il la maîtrisa tandis qu'elle se débattait comme une furie.

- Je savais que je vous avais vu quelque part! s'exclama-t-il avec un grand sourire. Vous auriez pu me le dire, je vous aurais épargner le bain publique.
- Lâchez-moi! Laissez-moi! Je vous en supplie... Oh! Laissez-moi!
- Pourquoi? Vous allez être heureuse avec votre fiancé. On dit que c'est un homme bon.
- Vous ne comprenez rien, sanglota-t-elle, des larmes coulant sur ses joues de satin. Laissez-moi! hurla-t-elle.

Ce cri de désespoir fit lâcher prise à l'aubergiste. Moïrane s'éloigna de quelques pas encore et s'adossa au mur, détournant son regard. Elle tremblait et sanglotait spasmodiquement. L'aubergiste était déconfit.


- Je... Pardonnez-moi, Votre Majestée! Je n'ai pas voulu vous brusquez. Sèchez ces larmes.

Il approcha sa main qu'elle rejeta sans le regarder.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'auberge de la dame cachée   Ven 06 Juil 2007, 02:26

Il la regarda essayer de fuir, mais il ne fit rien, de toute manière, elle n'aurait aucune chance. Il regarda la discutions entre l'aubergiste et la princesse, et lorsqu'elle tomba en pleur, il trouva ca pathétique. Il marcha jusqu'a l'aubergiste et le poussa, il attrapa la princesse par le bras et la fit lever.

-Il est inconvenable qu'une princesse traine par terre. Maintenant vous allez me suivre, votre père ma payer, et je comte bien remplir mon contra.

Il lui tourna le dos et se dirigea vers la porte. Il sortit mais avant de le faire il lui dit.

-Il est tard, dormez, et demain matin, nous nous rendrons a Topaze. Essayez de fuir, et je vous ferais passer l'envie de courir.

Il sortit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'auberge de la dame cachée   Ven 06 Juil 2007, 02:34

La princesse regarda la porte pendant un long moment, les yeux écarquillés par la peur. Moïrane tourna la tête vers l'aubergiste qui lui aussi semblait abassourdi. Il l'aida à reprendre convenance et la fit monter dans sa chambre. Il lui souhaita distraitement la bonne nuit et partie pour se coucher lui-même. La jeune fille demeura étendue un moment sur le dos, puis se leva. Cet homme faisait bien des menaces, mais elle doutait fort qu'il lui mettrait à exécution. Moïrane sortie de sa chambre sur la pointe des pieds et jeta un regard dans le couloir désert. Rassurée par le plancher qui ne faisait pas de caprices compromettant sur son passage, elle progressa vers l'escalier qu'elle descendit avec précaution. Une fois au rez-de-chaussée, elle laissa l'argent pour sa chambre derrière le comptoire accompagné de la clé. Moïrane ouvrit la porte de l'auberge et se glissa à l'extérieur. La lueur pâlotte de la lune lui fit froid dans le dos. La jeune fille fit quelques pas puis, rassurée par le calme de l'endroit, elle se mit à courrir. Un mauvais pressentiment la fit retourner pendant sa course pour jeter un coup d'oeil par-dessus son épaule.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'auberge de la dame cachée   Ven 06 Juil 2007, 02:43

Alors qu'elle courait dans la nuit, elle fut arreter par un bruit de buisson, et tout a coup, dans la lumiere pale de la nuit apparut l'archange de la mort, il sauta d'un arbre et atterit devant la princesse, il placa la lame de son epee sous le cou de la belle jeune fille et parla d'une voix froide.

-je vous avait prevenu, mais comme il vous plaira.
Il lui assena un coup dans le bas du coup qui fit evanouir Moiranne, et il lui attacha les mains dans le dos, il la mit sur son epaule et prit la route de Topaze.

*C'est etrange, son pere ma dit que c'etait une fille rebelle et egoiste. Pourtant elle semble douce et gentille.*
Il marchait donc dans la nuit vers Topaze. Il avait son manteau qui flottait dans le vent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'auberge de la dame cachée   Ven 06 Juil 2007, 02:56

Moïrane recula d'un pas quand il attérit devant elle. Son regard entra dans le sien comme un flèche, rempli d'effroi et de stupéfaction. Elle étouffa un cri de terreur quand il appuya sa lame sous sa gorge. La princesse sentie un bref instant la douleur. Elle aurait voulu éviter le coup, mais au lieu de cela, elle s'écroula dans les bras de Yomi. Elle ignora le temps qui passa. Mais quand elle ouvrit les yeux, elle souffrait aux cotes d'avoir été ainsi trimbalée. Moïrane tressaillit en se redressant. Elle releva la tête et regarda le paysage. Elle émit un sanglot étouffée avant de se laisser retomber.

La princesse se mit à pleurer en silence. On la retournait à la tyrannie et d'après l'atitude de son "sauveur", il ne l'aiderait sans doute pas à ne jamais retourner là-bas. Elle imaginait d'ici les tortures et les moqueries de sa belle-même. Moïrane ferma les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'auberge de la dame cachée   Ven 06 Juil 2007, 03:07

Le lendemain soir, Yomi s'arrêta pour laisser la princesse se reposer, il la posa par terre, et la détacha, il regarda le ciel, et s'assit au pied d'un arbre, mais avant de s'assoir, il déposa trois pommes et de l'eau devant la jeune princesse. Il regarda le ciel et respira l'air pur.

-Demain soir nous arriverons a Topaze, et mon contrat sera clos.

Il voulait briser le silence qui s'était installer, mais ne savait par quoi commencer, il lui parla donc de ca. Il sortit son Katana pour la nettoyer, il se demandait si il avait raison de la ramener, mais cela ne le regardait pas, il avait une mission qu'il allait remplir.

*Je me demande si elle sera bien traiter lorsqu'elle retournera chez elle. Son père et sa belle-mère semblait si cruels. Je suis inquiet pour elle, mais je ne peux me défiler, j'ai un contrat a remplir.*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'auberge de la dame cachée   Ven 06 Juil 2007, 03:15

Moïrane repoussa les trois pommes du pied avec un air dédaigneux et boudeur. Elle prit l'eau volontier par contre. Elle massa doucement ses cotes endolories. La jeune fille remit de l'ordre dans ses boucles dorées et tourna le dos à Yomi. La princesse le voyait désormais comme un ennemi... comme tous au palais de son père. Elle serra les poings et chassa ses mauvaises pensées. Moïrane s'étendit sur le sol et songea, comme des centaines de milliers de fois auparavant, à comment aurait été sa vie si sa mère n'était pas morte en couche, en lui donnant la vie. L'héritière versa une larme puis s'assoupie délicatement sur le sol humide couvert de feuilles mortes.

Aucun rêve n'assailli son esprit, pas même l'ombre d'un songe. Elle ne sut pas combien de temps exactement elle sommeilla, mais ce fut peu longtemps puisque les astres n'avaient pas beaucoup bouger dans les cieux. Moïrane se releva sur un coude, les yeux remplis de fatigue encore. Elle frotta ses yeux du revers de la main et scruta les alentours avec un grimace de douleur. Son dos était endolori. Elle posa une main au niveau de ses reins et s'assit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'auberge de la dame cachée   Ven 06 Juil 2007, 03:33

Elle boudait, ce n'était pas incompréhensible, il se leva et s'approcha d'elle, il s'assit près d'elle et la regarda, elle semblait si gentille, comment un père pouvait-il se plaindre d'une telle fille? Il ne le savait. Il ferma les yeux, quand il fit de nouveau le rêve de sa sœur entrain de mourir, il se réveilla en sursaut.

-NONNNNNNNNNN!!!!

Il se rendit comte qu'il avait crié fort. Il se massa la tête, et une larme perla de son œil gauche jusqu'a sur sa main. Il la nettoya et s'excusa du bruit qu'il avait fait.

- Excusez-moi. Nous reprendrons la route lorsqu’e vous vous sentirez mieux. Je suis désoler de vous avoir fait mal ce n'était pas voulut.

Il décida de ne plus fermer l'œil pour ne pas faire de nouveaux cauchemar.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'auberge de la dame cachée   Ven 06 Juil 2007, 04:01

Moïrane le regarda à moitiée effrayée par son cri, mais aussi curieuse de savoir ce qui l'avait ainsi réveillé. Elle réalisa alors la chance qu'elle avait manqué : elle aurait pu s'enfuir! La princesse sentait son sang battre à ses tempes, vestige du sursaut qu'elle venait de faire par ce réveil plutôt brutal de l'homme. Elle avala difficilement sa salive avant qu'il ne s'excuse. Elle émit un son intrigué, mais détourna les yeux pour ne pas démontrer son intérêt soudain. À qui avait-il rêvé? Elle retourna pourtant brusquement son visage vers lui quand il se désola de lui avoir fait mal. C'était sincèrement? La princesse eût un léger mouvement de recul et se leva. Elle épousseta les feuilles dans ses cheveux et sur sa tenue avant de soupirer longuement.

- Votre compassion feinte et votre supposé désolation, je n'en veux point. Maintenant, finissons-en une fois pour toute de cette histoire que je n'ai pas à tolérer votre odieuse présence plus longtemps.

Voilà le discours que l'attitude de Yomi lui avait inspiré. Moïrane n'osa pas jeter un coup d'oeil vers lui pour guetter sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'auberge de la dame cachée   Ven 06 Juil 2007, 04:10

Elle semblait vraiment en colère contre bien, si elle voulait en finir, ils allaient se rendre au château, il se leva a son tour et commença à marcher, il ne fit même pas attention si la captive le suivait, il se doutait qu'elle n’appréciera pas un autre voyage sur son épaule. Il regarda le ciel tout en marchant. Il avait rangé son épée sous son manteau et marchait la tête dans la lune.

-Vous avez beau m'en vouloir, ca n'arrangera pas votre cas, j'ais été payer pour vous ramener a Turquoise, et c'est ce que je vais faire.

Il venait de se rendre comte qu'elle ne connaissait pas son nom, mais elle s'en moquait très certainement. Il continua sn chemin il marchait calmement sans faire de bruit comme si il en avait habitude, et c'était le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'auberge de la dame cachée   Ven 06 Juil 2007, 04:33

Moïrane s'aperçut bientôt, au bout d'un moment, qu'il ne lui jetait même plus un regard. Elle sourit à cette attention relâchée et tout doucement, elle commença à ralentir le pas. Quand elle fut suffisamment éloignée de lui, elle fit volte-face, mais se retrouva face à une poignée de soldats. La princesse tourna à nouveau les talons et s'enfuit à toutes jambes. Malheureusement, les cavaliers la rattrapèrent et le premier lui asséna un coup de pommeau à la tempe au moment où elle atteignait presque Yomi. Moïrane s'effondra sur le sol et releva la tête. De sa tempe jaillissait un filet de sang, comme de l'or rouge qui roulait doucement sur sa joue. Elle émit un gémissement faible, son regard se troublant en rencontrant celui du jeune homme. Elle soupira et reposa doucement la tête au sol. Le cavalier descendit de selle et ne perdit pas de temps : il attacha immédiatement ses chevilles et ses poignets en déclarant :

- Vous auriez pu faire attention... elle a bien failli vous filez entre les doigts! Heureusement que nous étions là! Cette enfant gâtée retrouvera bientôt son palais. Espèrons qu'elle ne fera plus de telle caprice!

Il assit la princesse sur la selle en amazone et s'assit derrière elle pour la maintenir en place.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'auberge de la dame cachée   Ven 06 Juil 2007, 04:42

Yomi regarda d'un air détacher les cavaliers, il s'approcha d'eux et demanda à l'homme qui était sur le cheval avec la fille de la faire descendre.

-Quoi? Mais vous êtes fou, votre contrat s'arrête ici, maintenant que nous l'avons retrouvé, votre présence ici est inutile.

Il lança un sac de pièces d'or a Yomi, qui n'essaya même pas de l'attraper. Yomi s'approcha du cheval et essaya de prendre la princesse, mais le soldat le poussa.

-Allez vous en ou nous vous tuerons.

Yomi ne fit pas un geste, il nettoya juste son manteau, et essaya de nouveau de prendre la princesse, mais le soldat le poussa par terre de nouveaux

-Soldats tuez le.

Les soldats se jetèrent sur lui, mais ils furent bien vite repousser par le jeune Droide qui se retrouva au milieu de 20 corps inanimé. Le dernier soldat prit la fuite laissant la jeune princesse dans les bras de Yomi qui l'avait récupéré avant qu'elle ne tombe par terre. Il la détacha et se releva pour reprendre la route.

-Nous avons perdu un temps inutiles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'auberge de la dame cachée   Ven 06 Juil 2007, 13:50

Moïrane ouvrit les yeux après qu'il est prononcé ces mots. Elle le contempla un moment, affaiblie par l'inconscience. Elle porta une main à sa tempe douloureuse qui s'assombrissait déjà pour faire une échymose. La jeune princesse vit que le paysage défilait et savait qu'elle se rendait vers son funeste destin. Moïrane ne put s'empêcher, en sentant la chaleur de son corps, de se blottir dans les bras de Yomi. Elle ravala son sanglot, ce qui la fit trembler un peu. Elle sentait désormais le poids de son amertume dans sa gorge, comme si on l'avait noué. Moïrane s'aggripait aux vêtements du jeune homme comme si sa vie en dépendait. Son visage se détendit alors qu'une larme unique brillait de ses cils clos jusqu'à son menton où elle tomba sur le tissus de ses habits. La dauphine pinça les lèvres pour s'empêcher de pleurer et sombra bientôt dans sa pensée. Elle revoyait chaque instant de sa vie... La douleur qui lui vrillait les tempes l'empêcha de s'appitoyer plus longtemps sur son sort, même si ce n'était qu'intérieurement.

Moïrane rouvrit les paupières. La lumière heurta ses iris sensibles avec une violence qu'elle ne connaissait pas. Sa migraine n'aidait en rien à cela. La princesse détourna le visage, se cachant dans les replis des vêtements de Yomi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'auberge de la dame cachée   Ven 06 Juil 2007, 16:01

Il senti la jeune princesse se blottir contre lui, ce qui lui fit une drôle de sensation, il la déposa a l'ombre d'un arbre, et s'assit près d'elle, il regarda les bleue de la jeune fille, et sortit de son manteau des herbes médicinales, qu'il posa sur les plaies et bleue de la jeune fille. Il se rassit, et lui offrit des pommes de nouveaux.

-Vous êtes dans un sale état, nous aillons rester ici, jusqu'a ce que vos plaies se referme.

Yomi lorsqu'il avait vu comment ces brutes traitaient leur princesse, avait faillit s’énerver, mais il avait garde son calme. Il la regarda, et se posa encore la question: qu'avait-elle fait?

-Vous n'aimez pas votre futur époux?

Il la regarda, il n'avait pas pour habitude de poser des questions, mais cette fille, lui rappelait la compagnie de sa sœur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'auberge de la dame cachée   Ven 06 Juil 2007, 16:11

Moïrane lui jeta un regard. Cette question! Elle éclata de rire sans joie avant de répondre sèchement :

- Que peut-on dire de quelqu'un que l'on n'a qu'aperçu un bref moment? Je ne lui adressé qu'un mot... et c'était un oui quand il m'a invité à danser à ce bal que je maudirai le restant de mes jours! À peine une danse et il faudrait que je l'épouse dans deux semaines sans possibilité de lui parler avant! Et je n'ai pas le choix! C,est... mon devoir. Votre question n'avait rien de pertinent ou de constructif selon moi! Peut-être est-ce parce que vous n'avez tout simplement pas prie la peine de vous renseignez sur votre proie auparavent... ou parce que vos sources n'ont rien d'impartiales et de fiables.

La princesse détourna les yeux et tapota les herbes avec une mine curieuse. Elle referma son expression et soupira longuement en s'adossant à l'arbre. Elle se mit à tirer puis à relâché la même mèche bouclée qui bondissait à chaque fois, comme un ressort. Elle semblait songeuse, contemplative presque.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'auberge de la dame cachée   Ven 06 Juil 2007, 16:26

Yomi lui donna un point, il n'avait pas prit la peine de s'informer a son sujet, pour lui, cette mission était une simple formalité, il sourit et s'allongea. Il profitait du calme, mais celui-ci ne dura pas longtemps, une flèche se planta a cote de lui, il se leva et se plaça devant la princesse. Une autre flèche fonça sur eux, mais celle-ci fut découpé et dévier par la lame de Yomi. Un homme descendit d'un arbre, il était grand, blond les cheveux court et des yeux verts. Il marcha vers Yomi qui semblait minuscule face à lui, et il dégaina une gigantesque épée.

-Je présente, Fafnir, chef de la garde royale d'Opale, son altesse le roi ma envoyé récupérer sa fille.

Yomi le regarda d'une manière froide.

-Retourne dire a ton maitre que j'ais un contrat et que je vais le remplir, il ma demander de lui ramener sa fille, et c'est ce que je vais faire, alors va t'en.

- Bien, alors prépare-toi à mourir.

Fafnir se lança sur Yomi qui avec agilité et dextérité évita le coup d'épée et décocha un coup de poing a son adversaire, qui fut désarmé. Yomi plaça sa lame sous le coup de l'homme qui suait de peur.

- Epargne-moi...

- Bien, va-t’en

Yomi lui tourna le dos, l'homme prit son épée et la planta dans l'épaule de Yomi, qui instantanément lui coupa la tête. Yomi marcha en titubant vers la princesse, et tomba juste a cote d'elle. Evanouit perdant son sang. Et des cauchemar hantant les ténèbres de son inconscient.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'auberge de la dame cachée   Ven 06 Juil 2007, 16:53

Moïrane trembla en voyant le chef de la garde. Autrefois, il lui avait faire des avances qu'elle avait refusé. Elle savait que cela avait causé une profonde entaille dans son égo et son orgueil. La princesse fut rassurée quand le chef supplia. Yomi se retourna vers elle. Moïrane vit alors le coup venir. Elle voulu prévenir le jeune homme, mais n'y parvint pas à temps. Elle poussa un cri d'effroi en le voyant se faire frapper à l'épaule, mais également en voyant la tête de son prétendant rouler sur le sol. Moïrane se serait d'ailleurs évanouit si Yomi n'était pas tombé inconscient près d'elle. La princesse entrevit un moment, une opportunité pour s'enfuir... mais le jeune homme avait été plutôt doux avec elle comparativement aux autres brutes. Elle se précipita alors sur son corps. Elle le retourna péniblement et appuya sur la plaie qui saignait. Le sang couvrit bientôt ses mais d'albâtre. Moïrane tremblait.

- Non, murmura-t-elle en le voyant inconscient. Non!

Elle n'avait aucune connaissance médicale et ignorait quoi faire pour arrêter le saignement. Moïrane se pencha et lui tapota délicatement les joues en espérant qu'il reviendrait à lui au moins pour avoir le temps de lui dire quoi faire! Moïrane palpa la plaie. Elle était profonde... et craignie qu'il ne perde tout son sang ou que la blessure s'infecte. Prise de panique, elle se mit à sangloter. Du sang la couvrait désormais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'auberge de la dame cachée   Ven 06 Juil 2007, 19:00

Yomi était toujours inconscient, et il revoyait la scène, lorsqu'il découvrit sa sœur par terre morte, une colère noire s’empara de lui, et il se leva brusquement, il regarda la princesse, la douleur était presque palpable, il marcha jusqu'a près d'un arbre et faillit tomber, mais il tint bon, il était dans un sacre état. Yomi tomba de nouveau dans les pommes, mais heureusement un homme en charrette passa et s'approcha de lui, il toucha le pou de Yomi et le mit sur sa charrette et c'est a ce moment la qu'il vit la jeune fille qu'il alla aider aussi.

-Vous allez bien madame? Venez, je vais vous soignez chez moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'auberge de la dame cachée   Ven 06 Juil 2007, 19:08

Moïrane se levait pour suivre Yomi quand elle vit l'homme le mettre sur la charette. Elle s'approcha doucement et il l'aperçut. Il lui proposa de la soigner chez lui. Méfiante, elle l'inspecta scrupuleusement avant de décider qu'elle prenait la chance de lui faire confiance. La princesse monta avec Yomi à l'arrière et dans un geste spontané, prit sa main.

- Tout ira bien, murmura-t-elle.

Elle ignorait pourquoi il s'éveillait toujours en sursaut, et cela l'intriguait au plus haut point. Il faudrait qu'elle lui pose des questions en temps voulu... quand il serait dans un meilleur état. Sa main quitta doucement la sienne, mais elle gardait tout de même un oeil bienveillant sur lui. Elle posa sa main sur sa cuisse et soupira pour la centième fois ce jour-là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'auberge de la dame cachée   Ven 06 Juil 2007, 19:17


Yomi se réveilla trois jours plus tard, le torse nue avec des bandages, il regarda par la fenêtre de la cabane dans laquelle il était, il vit que la jeune princesse était a son chevet assit sur une chaise. Yomi se redressa et s'assit sur le lit.

-Pourquoi ne vous êtes vous pas enfuis, c'était une chance que vous n'aurez plus...

Yomi même si elle l'avait aidé, allait la ramener a son père. Il regarda autour de lui, mais ne trouva pas son Katana, son arme était son meilleur ami, il se leva, mais ressentit une douleur terrible au niveau de l'épaule, il s'écroula instantanément.

-Ou... ou est mon Katana?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'auberge de la dame cachée   Ven 06 Juil 2007, 19:24

Moïrane baissa les yeux suite à sa première remarque. Elle n'avait pas su s'échapper... de toute manière, elle savait que ce n'était que retarder l'inévitable. Elle courbait maintenant l'échine devant le fatalisme de la chose. Elle n'avait plus le choix. La princesse le vit qui voulait se relever. Elle s'approcha et le repoussa contre le lit doucement.

- Vous ne devez pas encore vous lever...

Elle vérifia le bandage. Un flot de sang venait de le souiller. Elle grimaça et soupira en s'approcha d'une armoire d'où elle sortie un nouveau bandage. Elle s'assit dans le lit et entreprit de lui enlever délicatement le pansement.

- Votre katana est dans une pièce à côté. Ne vous inquiétez pas... Ne bougez pas.

Elle lui refit le pansement et retourna s'asseoir. Elle tourna les yeux vers la fenêtre... Un regard si triste et si doux. Moïrane avait beaucoup pleuré ces derniers jours. C'était injuste qu'on la donne ainsi à un homme, comme si elle ne comptait pas plus qu'un meuble.

- J'imagine que vous allez vous lavez seul désormais...

Elle lui jeta un regard en coin qui brillait de malice au fond.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'auberge de la dame cachée   Ven 06 Juil 2007, 19:36

-M...Merci, je ne vois pas pourquoi vous êtes si bonne avec moi, mais je vous en suis gré, et... je renonce a mon contrat, vous êtes libre, partez, mais sachez que dehors, des centaines de soldats vous recherches alors soyez prudente.

Il se leva de nouveau, mais cette fois, il tint on et ne tomba pas, il poussa la jeune fille dehors.

-Oui je vais me débrouiller pour mon bain.

20 minutes plus tard, il sortit portant son manteau, et le Katana sous son manteau. Il sortit pour respirer l'air frais, et regarda l'horizon.

-Celia, je retrouverais ces êtres abjects et je les tuerais.

Il sortit ses deux colliers et les serra dans sa main. Il commença à marcher, quand une voix l'interpela.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'auberge de la dame cachée   Ven 06 Juil 2007, 20:27

Moïrane fut surprise qu'il lui annonce qu'il renonçait à son contrat. Elle acquiesça gravement et sans plus un mot, elle se leva et quitta la chambre. La princesse sortie de la maisonnette et s'enfuit vers le nord. En cours de route, elle croisa l'homme qui les avait hébergé. Elle le salua en inclinant la tête et il répondit par un sourire bienveillant, presque paternel. Moïrane poursuivit sa route, mais une minute à peine plus tard, on l'assaillait de toute part. Elle poussa un cri de terreur. Le vieil homme l'aperçu et courut pour les ratrapper, mais ils étaient déjà trop loin. Il se mordit la lèvre inférieur et accourut à la cabane. Il vit Yomi sortir.

- Oh monsieur! C'est affreux! Vous devez chercher la demoiselle qui vous a veillé ces trois jours durant! Ils... Une bande d'hommes s'est saisis d'elle. Ils sont partis à cheval... vers Topaze je crois! C'ets horrible! La pauvre enfant était terrorisée! Heureusement, ils ne semblent pas lui avoir fait de mal...

Moïrane franchit la frontière le soir même... ils ne cessèrent de progresser jusqu'au palais...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'auberge de la dame cachée   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'auberge de la dame cachée
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Elerrìna Faila - Dame Protectrice de la Quatrième Saison [Katastrophe]
» Arrivée d'un Seigneur ébouriffé et d'une blonde Dame
» Oscar et la dame Rose
» Notre Dame de Paris
» Une soirée à l'auberge (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chevaliers D'Émeraude V II.I: L'Exil... :: .:: Le Continent ::. :: .:: Le Continent ::. :: .: Le Royaume de Rubis :.-
Sauter vers: