Les Chevaliers D'Émeraude V II.I: L'Exil...

Un jeu de rôle passionant, basé sur la série littéraire des Chevaliers d'Émeraude. Deuxième version du forum Chevaliers D'Émeraude, La Nouvelle Génération.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Naiel, Bouclier de la porteuse (retour)

Aller en bas 
AuteurMessage
Naiel
Bouclier de Kaemie et Chevalier
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 28
Âge du personnage : 15 ans
Date d'inscription : 18/06/2007

Profil
Puissance Magique:
23/30  (23/30)
Expérience:
20/1000  (20/1000)

MessageSujet: Naiel, Bouclier de la porteuse (retour)   Ven 11 Jan 2008, 05:23

Nom: De Topaze
Prénom: Naiel
Surnom: Aucun surnoms
Âge: 6 ans (Maintenant 12)

Race: Humain
Royaume D'origine: Topaze
Alignement: Bien

Caractère: Naiel a un caractère plutôt calme. Il n’aime pas la solitude et il est doux sans compter qu’il affectionne la beauté dans toutes ses formes. Désireux de connaître le monde, il s’aventurera souvent dans les lieues inconnues et a un grand désir de liberté qu’il exploitera grandement dans sa jeunesse et malheureusement se finira souvent en pleurs de sa part…Il a souvent l’impression qu’il reçoit des appels du vide, comme si quelqu’un qui n’était pas présent voulais lui dire quelque chose, autrement dit il croit au signes mais n’est pas superstitieux pour autant.Apres 6 ans, Naiel deviens un petit peu plus fort non seulement physique mais de caractère aussi. L'ambiance d'émeraude ayant changé sa nature et le changement a Shola également le laisse un peu sur une piste ou il veut devenir aussi puissant magiquement que physiquement, pour ainsi protèger les siens et empêcher que d'autres désastres arrivent. Seuls ses embitions changent un petit peu. Au lieu de vouloir vivre une vie libre, il veut protèger les siens et éliminer la menace qui pese sur eux. Il reste doux de nature et assez timide mais il ressemble de plus en plus a un chevalier maintenant qu'il sait que sa magie est assez puissante comme elle l'est en ce moment.

Qualités:Dessin, courageux, optimiste, souriant, généreux, fort, sentimental

Défauts:Impulsif, maladroit, rêveur, orientation, sentimental

Physique:Naiel sera un garçon quelque peu musclé a la chevelure brune, longue aux oreilles. Il sera quand meme assez grand mais il ne verra un changement dans sa taille que dans l'adolescence. Il a les yeux bleu clair, presque brillant, venus de sa mère sans doute. Il a de petites oreiles et un petit nez mais il garde quand même les cheveux a l'oreille donc ce petit détail ne se voit pas très bien

Pouvoirs: Les même pouvoirs de bases que les chevaliers, seulement un peu plus dévelopés a cause de ses études avec la maître magicienne. Aussi il commence a maîtriser la levitation au point de se faire lever un petit peu du sol. (on dit pas voler la)

Armes/Talents: Apprend la maîtrise de toute sortes d'épées mais déteste les lances


Histoire: Naiel est l’enfant d’un fier guerrier de Topaze et d’une dessinatrice et peintre de Améthyste. Son père était un fervent membre de la garde de la partie ouest du royaume de Topaze, il s’appelait Henon. Sa mère était une bonne dessinatrice et peintre d’une famille assez réputée et fortunée dans la partie sud ouest du royaume d’Améthyste, elle s’appelait Lea…

Henon était un grand homme de 23 ans fier et même un peu trop. Il avait les cheveux longs auburn et les yeux verts brillant, grand et puissant. Cependant cela ne lui monta jamais à ce point a la tête qu’il deviendrais déplaisant, il était fier mais ne le laissait pas souvent paraître dans son caractère mais il souriait souvent et était un homme au bon cœur qui aimait aider les gens dans le besoin. D’ailleurs il était aussi bien généreux car la contribution qu’il avait en tant que garde était trop pour lui sans compter qu’il vivait seul dans une petite maison. Henon dormait souvent dans une loge prévue aux gardes de nuit qui désirait se reposer le jour car de toute façon il n’y avait que son travail qui importait et ses amis garde était en quelques sortes sa famille. Aussi il était loyal et ne manquait jamais à un ordre. Disons que quand il s’agissait de son travail, il était très sérieux mais en dehors, il était très souvent avec les autres gardes.

Léa elle venait d’une famille fortunée et vivait aisément dans la partie montagneuse du royaume d’améthyste, elle avait 20 ans. Elle avait les cheveux noirs très longs et les yeux bleus, petite et charmante. Elle n’aurais même pas eu a travailler en tant normal seulement son coté artistique la passionnait et elle rêvait souvent a de nouvelles œuvres a dessiner ou a peindre. Aussi elle agissait beaucoup sur les émotions. Elle devenait triste facilement que ce soit a la plus horrible vision a la plus douce des musiques. Cependant elle était quelques peu maladroite car elle pensait souvent a autre chose et ne se souciait pas de ses mouvements. Elle vivait avec sa mère mais ses sœurs s’en occupaient aisément et elles jetaient des regards furieux lorsqu’elle tentait d’aider donc elle s’occupait de ses toiles et dessins.

Henon aimait secrètement Léa. Il la voyait souvent quand elle présentait ses œuvres récentes aux membres fortunés du royaume de Topaze. Il la voyait souvent car sa cousine travaillait au château et elle lui trouvait toujours une place dans ce château durant son séjour. Cependant Léa ne connaissait pas Henon pour la simple raison que Henon était quelque peu timide et n’osait pas parler à Léa. Un jour où le soleil venait de se coucher, Henon se fit remplacer par un autre garde et il sortit, en chemin pour la loge des gardes qui devenait peu à peu sa demeure. Léa s’était perdue et au coin d’un couloir, se heurta a l’armure de Henon. Elle s’effondra, le nez en sang car elle courrait et inconscient car le choc avait été assez brutal seulement Henon allait tomber mais ses réflexes ont placé sa lance sur le sol, permettant ainsi a Henon de rester debout. Il se vit en très grande honte d’avoir fait mal à la femme qu’il aimait. Il n’allait très certainement pas la soigner dans sa loge qui ne comportait qu’un lit, une fenêtre et quelques armes ! Il décida donc de l’emmener chez lui, la ou c’était beaucoup plus confortable.

Le chemin ne fut pas long car Henon c’était dépêché de se rendre a sa demeure. Aussitôt entré, il la déposa sur le lit et alla chercher un linge qu’il utilisa pour essuyer le sang qui coulait de son nez avant qu’il ne sèche. Il examina le nez, il était bien seulement le nez et le front avait reçu l’impact, ce qui expliquait son inconscience. Il examina son front et elle allait se retrouver avec un belle grosse bosse sur le front supposément. Il prit le temps de prendre un vieux linge et d’aller le mouiller dans le puit proche de chez lui a l’aide d’un sceau et retourna chez lui avec le sceau et le linge. Il installa confortablement Léa dans le lit, couchée sur le dos avec la couverture sur elle et il lui posa le linge mouillé et tordu sur le front. Ainsi Henon se prit une chaise et attendit qu’elle reprenne conscience. N’étant pas aussi solide qu’un garde de nuit, il sombra dans le sommeil après deux heures à veiller.

Ce fut la lumière du jour qui le réveilla, par l’intermédiaire d’une fenêtre. Il ouvrit les yeux paresseusement et se rappela pourquoi il était chez lui, il se leva prestement et regarda le lit. Léa était toujours inconsciente… Il reprit sa chaise et attendit dix minutes avant de se préparer un déjeuner. Il en prépara une deuxième part au cas ou Léa se réveillerait. Elle ouvrit les yeux lentement et tourna la tête tandis que Henon mangeait en gardant un œil sur elle. Léa n’avait que les force de laisser passer des petits courants d’air par sa bouche. Elle respirait faiblement et cela inquiétait Henon. Il enleva le linge qui était devenu sec avec le temps puis il mit sa main. Elle faisait de la fièvre malheureusement… Il remouilla le linge, le tordit de nouveau et le remit sur son front et il la rassura du même moment.

« Je veille sur vous »

Lui chuchota-il a l’oreille après avoir mis le linge. Henon fut surpris a voir les joue de Léa rougir faiblement. Pensant a autre choses, il lui tendit une assiette en lui offrant de la manger, ce qu’elle fit sans aide. Elle mangea a sa faim puis remit l’assiette en lui avouant que c’était délicieux, ce que Henon prit comme un grand compliment qui lui atteignit le cœur. Il alla ranger les assiettes et se rassit sur sa chaise en affirmant de nouveau qu’il veillerait sur elle. Léa, touchée du geste se vit rougir et non de fièvre puis se reposa. Quelques jours sa passèrent ainsi, une semaine pour être précis puis Léa dut partir. Elle avait elle aussi découvert un sentiment pour cet homme mais ne put le confirmer maintenant. Elle devait y réfléchir davantage. Elle retourna à Améthyste, touchée par cette gentillesse qu’avait prouvé Henon. Bizarrement elle ne pouvait s’empêcher de penser a lui. Elle avait même fait plein de dessins de lui. Ses sœurs l’interrogeaient sur cet homme qu’elles trouvaient beau également. Avouant ainsi son amour pour Henon a sa sœur cadette, celle-ci lui dit simplement

« Alors va le voir ! Ne manque pas ta chance de bonheur ! »

Aussi simple que ces paroles auraient pu êtres, elles fit agir Léa qui alla tout de suite a Topaze avec une charrette qui allait justement dans cette direction et rendue a Topaze, elle se perdit entre les villages. Son sens de l’orientation lui avait permis de rencontrer Henon mais elle ne lui permettrait sûrement pas de le retrouver. Seulement elle n’abandonna pas aussi facilement. Elle demanda le chemin pour aller au château, se souvenant en partant que le village se situais devant le château. Elle fut guidée et elle retrouva la maison de Henon… malheureusement vide… Elle attendit la, dans le lit... songeant a ses moment magiques passés dans ce lit ou elle était surveillée par Henon… Elle s’endormit dans ce lit ou elle avait rencontré son amour en espérant qu’il passe et la découvre.

Henon lui était fier d’avoir pu aider Léa mais un peu triste de l’avoir laissée partir sans lui avoir avoué ce qu’il ressentait pour elle. Il passait a sa maison a chaque soir en espérant la voir la… Seulement il ne la voyait pas et il retournait dormir dans sa loge. Il désespérait a chaque fois en se rapprochant de son ancienne vie. Puis un jour il arriva chez lui, le soir et il vit Léa couchée dans le lit… Son cœur fit un grand bond de joie juste a la voir. C’était décidé, il allait lui avouer ce soir. Il s’assit doucement sur un coté du lit et lui caressa doucement la joue de sa main en approchant don visage du sien. Elle ouvrit légèrement les yeux puis il sourit.

« Vous êtes revenue… Sa tombe bien car vous avez oublié quelque chose ici… Quelque chose qui est désormais vôtre… »

Et Léa, intriguée, ne vit rien venir et posa la question a laquelle Henon s’attendait.

« Mais qu’est ce que j’aurais oubliée ? »

« Mon cœur dit tout doucement Henon en déposant un baiser sur ses lèvres. Je vous aime Léa » avoua-il enfin

Puis, Léa, aux anges, alla cueillir un second baiser en enroulant ses bras autour du cou du garde, l’attirant dans son lit. Ils ne firent rien cette nuit la malgré leur envies, Léa jugea qu’il serait peut-être bon de se présenter a sa famille avant mais Henon n’avais pas de famille. Elle emmena donc Henon a voir sa famille a Améthyste afin de rencontrer sa famille. La vieille mère ne montra pas d’enthousiasme en présence de Henon au souper car elle voulait apprendre a mieux connaître Henon seulement après le souper, les sœurs de Léa s’occupèrent de parler justement d’elle a Henon tandis que la mère voulais parler a Léa. Sa mère se montra très fière de Léa. Elle était surtout heureuse qu’elle ait trouvé un homme si bon et Léa lui partagea une confidence, elle désirait l’épouser. La mère ne se vit même pas surprise dans le sens que a sa place, elle aurait fait pareil. Léa se dirigea vers Henon, maintenant seul. Elle voulait le demander en mariage mais Henon avait la même idée en tête. Il s’annonça avant elle. Dehors, près d’un lac, il posa le genoux et prit la main de sa bien aimée et la demanda en mariage. Léa, de nouveau aux anges, accepta et se jeta dans les bras de Henon. Ils dormirent ensemble dans un lit dans la maison de Léa a s’enlacer tendrement et a échanger de petits baisers discrets.

Le mariage se fit a Améthyste et dans la plus grande joie mais Léa exprima le désir de vivre a Topaze avec Henon. Ils prirent le chemin vers Topaze tout de suite après le mariage et une fois rendue chez Henon eut lieu la nuit de noce ou ils sont allés au bout de leurs désirs. Les jours suivants ils sont partis en lune de miel ou ils ont passés trois semaines dans une maison près des plages de Saphir ou ils ont vécu une nuit étrange. Un émissaire divin serait venu par l’intermédiaire d’une luciole et aurait affecté Léa. Ce soir la ils se sont enlacés comme au premier jours et de retour a la maison, ils avaient déjà envie d’un enfant. Henon avait les moyens d’avoir un enfant et Léa également donc ils firent des efforts afin d’en avoir un puis Léa remarqua deux mois plus tard qu’elle avait des nausées en se levant le matin. Après diverses vérifications, c’était officiel, Léa était enceinte !

9 mois de bonheurs et de préparations ont passés et le petit Naiel vit le jour. Les parents étaient heureux plus que tout de voir le petit enfant gigoter et pleurer pour la première fois. Ils avaient même acheté une maison plus grande pour lui. Le petit se faisait fort déjà car il marchait jeune pour un bébé. Aussi plus tard l’enfant se prouva être un enfant magique en faisant léviter quelques jouet. Ce fut quelques jours après sa fête d’anniversaire de naissance que ses parents le découvrirent alors qu’il faisait voler des blocs un peu partout sans savoir comment. Seulement ses parents se chargèrent de ce problème avec professionnalisme et ils continuèrent a élever Naiel comme tout enfant normal…

Le jour ou il annonca qu'il parlait depuis déjà un an avec une certaine Kaemie, ses parents n'eurent aucun doute sur les pouvoirs de leur enfants. seulement, ils devaient maintenant le laisser aux mains de l'ordre d'Émeraude. Ils en avaient la responsabilité vu son potentiel magique... Naiel fut donc envoyé a Émeraude ou il fut accepté presque immédiatement et devint élève depuis ce jour...

es liens avec Kaemie se firent un peu plus absent, Naiel étant presque toujours absent pour aller ailleur, tiré par une personne invisible et sans conscience qui lui révèlait les secrets du continent que Naiel garda pour lui. Naiel devint peu a peu un grand bagage de connaissances endormi. Le jour ou il dut se rendre a Shola, il fut séparé de ce personnage dont il n'était nullement attaché car celui ci n'avais pas de conscience. de toute facon, ce personnage n'avait pas d'apparence.

À Shola, Naiel reprit un instinc de son père, ses talents de guerriers se réflètait dans sa dexterité. Quand on lui avait raconté l'horreur de ce qui était arrivé, Naiel laissa tomber le pinceau pour l'épée. Il réalisa maintenant l'importance du monde autour de lui et il recommenca a porter plus d'attention a Kaemie mais elle, de son coté, semblait avoir tourné la tête vers une nouvelle compagnie....


Rang:Bouclier de la porteuse de lumière
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Owen
°~ Admin ~° Chevalier
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 26
Âge du personnage : 24 ans
Date d'inscription : 04/06/2007

Profil
Puissance Magique:
22/30  (22/30)
Expérience:
90/1000  (90/1000)

MessageSujet: Re: Naiel, Bouclier de la porteuse (retour)   Ven 11 Jan 2008, 21:24

Et bien..comment te refuser?

Accepté!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Naiel, Bouclier de la porteuse (retour)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» retour de la droite dure en Suisse
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...
» Retour en Enfer? [Pv Rayquaza]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chevaliers D'Émeraude V II.I: L'Exil... :: .:: Préface ::. :: .:: Présentations ::. :: .: Enkidiev :.-
Sauter vers: